« Auditeurs de processus de production habilités FIEV V2.0 » : retour d’expérience 15 mois après le lancement du dispositif

Publié le

« Auditeurs de processus de production habilités FIEV V2.0 » : retour d'expérience 15 mois après le lancement du dispositif


Depuis plus d’un an, Euro-Symbiose travaille en étroite collaboration avec la FIEV (Fédération des Industries des Equipements pour Véhicules) pour la formation des « Auditeurs de processus de production habilités FIEV V2.0 ». Dans ce partenariat, Euro-Symbiose est en position de Concepteur du module de formation des auditeurs et de Master Trainer : à ce dernier titre, nous formons et qualifions des formateurs capables d’assurer la formation et l’habilitation d’auditeur de processus de production selon le référentiel FIEV2.0.

Cette formation au profit des auditeurs a pour objectif de :
- Connaitre les exigences du référentiel FIEV V2.0
- Acquérir la maîtrise de l’audit de processus selon ce référentiel
- Obtenir l’habilitation d’auditeur de processus de production

En mars dernier s’est tenu au siège de la FIEV à Paris, une réunion des formateurs habilités afin de réaliser un retour d’expérience sur l’ensemble du dispositif et d’identifier ses atouts et les améliorations possibles.

Ainsi, plusieurs points forts du nouveau référentiel FIEV2.0 ont été relevés :

- Une meilleure identification des risques grâce à l’utilisation de l’outil « La tortue de Crosby » en cohérence avec l’utilisation possible pour tous les processus du SMQ (Système de Management de la Qualité) ;
- Une cotation facilitée avec seulement 4 niveaux possibles (0/1/2/3)
- La prise en compte du principe du PDCA (Plan-Do-Check-Act) avec un renforcement de la prise en compte de la performance ;
- L’obligation de décrire les DPE (Dispositions Pré-Etablies) avec une clarification de savoir à quoi cela correspond ;
- Ce référentiel est focalisé sur le processus de production et reprend l’ensemble des points critiques à verrouiller en production ;
- Il aborde mieux la notion de performance.

De plus au cours de cette réunion, les participants se sont interrogés sur l’apport de ce référentiel au progrès de la filière automobile. Leur jugement conforte les premiers atouts déjà recensés :

- Une réponse plus satisfaisante à l’exigence du §8.2.2 de l’ISO/TS « Contribution à la prévention des non conformités » ;
- Ce référentiel est applicable quel que soit le type de fabrication, le rang de l’équipementier ;
- Il pousse à auditer le processus dans le détail  ;
- Il permet de voir le pilotage des processus sous les 2 parties : conformité et performance ;
- Il permet aux équipementiers de voir les domaines qui sont maîtrisés et ceux qui doivent être améliorés ;
- Beaucoup de résultats de rapports ont le statut « non-conforme » grâce à ce référentiel et cela démontre, par conséquent, un certain niveau d’exigence de l’industrie automobile.

Cette réunion va permettre, dans les prochains mois, d’améliorer encore le matériel de formation des auditeurs sur ce référentiel mais aussi d’engager la FIEV dans le déploiement de la formation d’auditeurs de processus à l’international et plus précisément de qualifier de nouveaux formateurs en Amérique Latine (Argentine, Brésil et Mexique), Russie et Chine.

Euro-Symbiose continuera d’accompagner la FIEV dans cette stratégie internationale et poursuivra son rôle de Master Trainer vis-à-vis des futurs formateurs étrangers.