La nouvelle méthodologie AMDEC harmonisée AIAG-VDA-SAE

Publié le

La nouvelle méthodologie AMDEC harmonisée AIAG-VDA-SAE


La nouvelle méthodologie AMDEC harmonisée AIAG-VDA-SAE est à l’étude suite à la publication de la version Yellow print sur les sites AIAG et VDA.

Valérie LE COUËDIC, notre experte AMDEC, suit de près l’évolution de ce nouveau référentiel et travaille déjà à la modification et au déploiement de nos futurs modules de formation sur ce sujet.

Cette version présente plusieurs changements conséquents (détaillés ICI), à savoir que désormais :

  • La démarche se présente en 6 étapes : 3 étapes pour l’analyse système et 3 étapes pour l’analyse de défaillance et de réduction des risques.
  • L’analyse de défaillance et de réduction des risques découle des analyses fonctionnelle et structurelle :
    • Les effets sont liés au système et doivent donc être explicités jusqu’au client.
    • Les modes de défaillance doivent être explicités pour chaque fonction et à chaque niveau de l’analyse structurelle.
    • Les causes des modes de défaillance doivent être recherchées pour chaque composant ou pour chaque M de l’étude 4M (ou 5M).
    • Les grilles de cotations s’harmonisent entre l’AIAG/VDA/SAE et les entreprises devront y ajouter des exemples propres à leurs produits et process.
    • L’indice de Priorité du Risque (IPR/RPN) est supprimé.
    • Les risques de gravité 10 ou 9 avec une priorisation d’action haut et moyen devront être passés en revue par le management.
    • Le plan d’actions doit distinguer les dispositions prévues de prévention et de détection, et définir clairement le statut de chaque action.
  • Ce nouveau référentiel introduit la méthode FMEA-MSR (Monitoring and System Response) issue de la sûreté de fonctionnement de l’ISO 2626263 : 2018.
  • Le positionnement des études AMDEC en lien avec l’APQP-MLA est explicité, les rôles des différents participants à l’AMDEC sont détaillés, et une méthode d’auto-évaluation est introduite pour garantir la cohérence dans l’application des 6 étapes de la méthodologie.


Si cette nouvelle méthode structure mieux la démarche AMDEC et évite certains pièges, il reste cependant des points à éclaircir ou à justifier que notre consultante a remontés au groupe de travail AIAG-VDA-SAE.

Ce nouveau référentiel devient applicable à partir de la date de transition de l’IATF 16949 : 2016 ou de l’ISO 9001 : 2015, c’est-à-dire le 14/09/2018. Il concernera seulement les nouveaux projets (pas de rétroactivité demandée). N’hésitez pas à vous abonner à notre newsletter pour ne pas manquer nos prochains articles à ce sujet.