Diagnostic de départ et de situation

S’engager dans un projet d’amélioration de sa maîtrise des risques et de ses performances est toujours une décision importante avec un bon nombre d’inconnues à résoudre :

  • par quoi commencer ?
  • quels moyens attribuer ?
  • quelle méthode est la mieux adaptée ?
  • quels sont les risques, les pièges qu’il faudra éviter ?
  • quelle durée ?
  • comment communiquer ? Auprès de qui ?
  • comment mesurer le succès du projet ?
  • quel budget ? …

Le moyen de lever toutes ces inconnues est de faire un état des lieux :

Un diagnostic de départ

EURO-SYMBIOSE débute systématiquement l’accompagnement de vos projets par cette étape importante. Les conclusions de ce diagnostic qui vont au-delà du constat, sont prolongées par des conseils adaptés à votre contexte, ingrédients importants à la réussite de votre projet.
Les partis pris d’EURO-SYMBIOSE.
La conduite d’un diagnostic de départ répond de façon systématique aux partis pris suivants :

  • Rien ne remplace l’observation : ce diagnostic terrain se réalise là où se crée la valeur ajoutée. Dans notre jargon, nous appelons cela "marcher les processus".
  • Rien ne remplace la perception des acteurs : ce diagnostic comprend des moments d’interviews d’un ou plusieurs acteurs.
  • Que pensent vos clients ? Nous devons acquérir des informations sur la perception client et en quoi, votre projet leur rendra service. Si elles ne sont pas disponibles, il faut vous organiser pour les recueillir.
  • Quels sont les risques pour votre projet ? Quelles sont les opportunités à saisir ? Le diagnostic doit permettre de réaliser une analyse stratégique de votre projet.
  • Comment planifier et conduire votre projet ; quels sont les moyens à mobiliser en interne.

Le déroulement de la prestation

  • Planification des interviews
  • Détermination des processus à "marcher"
  • Analyse des "données client" si disponibles, sinon les recueillir.
  • Analyse des données chiffrées actuelles par rapport aux objectifs de votre projet.
  • Recueil des informations sur le terrain.
  • Partage du constat et Analyse stratégique avec le chef de projet.
  • Définition des moyens à mobiliser.
  • Planification prévisionnelle du projet.
  • Structures de pilotage et animation du projet.
  • Présentation des constats, analyse stratégique, planification avec la direction.
  • Remise d’un rapport.

Évaluation de l’atteinte des objectifs

  • une fois les conclusions remises, nous vérifions que le Chef de Projet et sa Direction sont "confortables" avec le projet (modifié ou non).